Les articles les plus intéressants (analytiques) sont signalés par ✅

« Les responsables des guerres sont moins ceux qui les ont déclenchées que ceux qui les ont rendues inévitables ».

MONTESQUIEU

✅ Zugzwang

Alastair Crooke – Strategic Culture Foundation, traduit par Réseau International – 22/06/2022

La zone euro de l’UE a été construite – sur l’insistance des Allemands – comme un appendice du dollar. Maintenant, la Fed se concentre sur l’arrêt du glissement vers les matières premières comme garantie mondiale. Et l’Europe, avec ses prédilections « davossiennes », est jetée sous le bus. Les dollars à effet de levier du système des eurodollars « rentrent à la maison ».

Y a-t-il un avenir pour la zone euro, étant donné son incapacité connue à se réformer ?

Alastair CROOKE (né en 1949) a été une figure de premier plan à la fois dans le renseignement britannique (MI6) et dans la diplomatie de l’Union européenne.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

✅ L’Europe est donc la grande perdante

Daniele PERRA – Euro-Synergies – 22/06/2022

Il a été souligné précédemment que le conflit en Ukraine entraîne de profonds changements dans la structure économique, financière et géopolitique actuelle du monde. Peut-on parler d’une évolution vers un système multipolaire ? La réponse est oui, même si les États-Unis eux-mêmes tentent de la ralentir. Comment ? Il existe aujourd’hui trois (à l’avenir, il pourrait y en avoir quatre avec l’Inde) grandes puissances mondiales : les États-Unis, la Russie et la Chine (ces deux dernières sont considérées comme des puissances révisionnistes du système unipolaire). Cependant, le principal concurrent mondial du dollar est l’euro. Ergo, l’objectif nord-américain, pour gagner du temps dans la parabole descendante de l’empire nord-américain, est l’affaiblissement constant de la monnaie européenne.

Outre l’Ukraine, qui est le grand perdant du conflit actuel en Europe de l’Est ? L’Union européenne. L’objectif des États-Unis, au moins depuis 1999, est de rendre leur propre industrie artificiellement compétitive en détruisant l’industrie européenne tout en maintenant le Vieux Continent dans un état de captivité géopolitique. L’élite politique européenne en est bien consciente, mais elle est trop occupée à poursuivre ses propres intérêts, ceux du portefeuille.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Différence de leadership des armées de Russie et de l’OTAN sur le front ukrainien

Dominique DELAWARDE – Stratpol – 03/05/2022

Dans le cadre de l’Opération Z, la Russie n’a utilisé, jusqu’à présent, que 12% de ses soldats (des professionnels ou des volontaires), 10% de ses avions de chasse, 7% de ses chars, 5% de ses missiles et 4% de son artillerie. 

Plus d’un million de bombes otaniennes ont été larguées depuis 1990 sur la planète entrainant la mort directe ou indirecte de plusieurs millions d’individus dans l’indifférence la plus totale des opinions publiques occidentales.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dr. Volodymyr & Mr. Zelensky : la face cachée du président ukrainien

Guy METTAN – Arrêt sur info – 26/05/2022

En novembre de l’an dernier, Zelensky nomme l’ultra-nationaliste de Pravy Sektor Dmytro Yarosh conseiller spécial du commandant en chef de l’armée ukrainienne et, depuis février 2022, chef de l’Armée des volontaires qui fait régner la terreur à l’arrière. Au même omet, il nomme Oleksander Poklad, surnommé « l’étrangleur » en raison de son goût pour la torture, cher du contre-espionnage du SBU. En décembre, deux mois avant la guerre, c’est au tour d’un autre chef de Pravy Sektor, le commandant Dmytro Kotsuybaylo, d’être récompensé par le titre de « Héros de l’Ukraine » tandis que, une semaine après le début des hostilités, Zelensky fait remplacer le gouverneur régional d’Odessa par Maksym Marchenko, commandant du bataillon ultranationaliste Aïdar, celui-là même auprès duquel Bernard-Henri Lévy se fera une gloire de défiler.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’Europe ne peut que perdre

Guy METTAN – Arrêt sur info – 26/05/2022

C’est une guerre culturelle, idéologique, une guerre de l’information, qui concerne tous les aspects de notre vie quotidienne. On voit bien que ce qui est en jeu, ce sont deux représentations du monde différentes, des différentes Weltanschauungen, l’idéologie libérale, ou plutôt néolibérale, cherchant à imposer la domination du laisser-faire économique et de la morale dite progressiste à des gens qui défendent leur droit à avoir leur propre vision de la vie en société.

C’est aussi une guerre de l’individualisme et des valeurs abstraites contre une vision plus traditionnelle et plus humaniste de la société humaine. J’entends par progressiste ce qui relève de l’idéologie LGBT, woke, diversitaire, multi-culti par rapport à une vision plus conservatrice, ou plus soucieuse de respecter l’héritage du vieil humanisme grec, latin, chrétien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’OTAN ‘mondialiste’ cherche à conserver son hégémonie sur la planète

Dominique DELAWARDE – Observateur Continental – 01/06/2022

Cette opération [russe en Ukraine] a des implications géopolitiques mondiales. Les données financières (dollar-euro versus rouble-yuan) et économiques (gaz, pétrole, nourriture), les échanges commerciaux, les équilibres militaires (Otan versus OCS). Bref, tout ce qui faisait le monde d’avant est aujourd’hui bousculé par un Etat, la Russie, beaucoup plus puissant et résilient que ne l’imaginaient les stratèges néoconservateurs occidentaux.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine, la défaite du modèle allemand : de leader à « paria » du Vieux Continent

Roberto IANNUZZI – Euro-Synergies – 31/05/2022

Berlin s’était consacré à la construction d’un modèle économique performant sans prêter attention aux fondements géopolitiques contradictoires sur lesquels il reposait. L’Allemagne a alimenté son industrie en hydrocarbures russes et a utilisé la main-d’œuvre bon marché des pays d’Europe de l’Est, accueillis dans l’UE depuis 2004. Grâce à l’euro, relativement plus faible que le mark, elle a pu facilement exporter ses produits vers le marché unique européen et dans le monde entier, où elle compte les États-Unis et la Chine parmi ses principaux clients. Elle a ainsi accumulé des excédents commerciaux compris entre 5,6 et 7,6 % du PIB au cours des dix dernières années.

Bien qu’elle ait fini par dépendre énergiquement et économiquement de la Russie et de la Chine (deux adversaires stratégiques des États-Unis), Berlin est cependant restée militairement subordonnée à Washington, en restant au sein de l’OTAN et en soutenant son élargissement à l’Est, sans développer cette autonomie stratégique européenne dont la force motrice aurait dû être le soi-disant « axe franco-allemand ».

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’OTAN contre la Russie : la suite des événements

Pepe ESCOBAR – Mondialisation – 27/05/2022

À Davos et au-delà, le discours optimiste de l’OTAN joue comme un disque rayé, tandis que sur le terrain, la Russie accumule les victoires qui pourraient faire sombrer l’ordre atlantique.

Trois mois après le début de l’Opération Z de la Russie en Ukraine, la bataille de l’Occident (12%) contre le reste (88%) continue de se métastaser. Pourtant, le récit – curieusement – reste le même.

Le président russe Vladimir « le nouvel Hitler » Poutine n’est absolument pas pressé de mettre fin à ce drame plus grand que nature qui ruine et pourrit l’Occident déjà en pleine décadence. Pourquoi le ferait-il? Il a tout essayé, depuis 2007, sur le front du « pourquoi ne pouvons-nous pas nous entendre ». Poutine a été totalement rejeté. Il est donc temps de s’asseoir, de se détendre et d’assister au déclin de l’Occident.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’OTAN et la Russie font semblant de ne pas avoir peur

Tom LUONGO – Le Saker francophone – 27/05/2022

Vous ne soutenez pas le droit à l’autodétermination d’un peuple agissant librement ici. L’Ukraine est un État fantoche crucial pour une guerre de conquête agressive menée par ceux-là mêmes qui vous ont infligé deux ans de privations et d’humiliation à cause du COVID et qui veulent maintenant vous exploiter comme bétail fiscal tandis que vous vivez dans un Panoptique orwellien infranchissable.

L’Ukraine aurait dû se rendre dès le début, mais le Davos et l’OTAN ne le veulent pas, car cela mettrait fin à leur justification légale d’envoyer de l’aide et à leurs rêves de saigner la Russie à blanc par des sanctions et le vol pur et simple de leurs actifs étrangers.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Aide militaire de 40 milliards de dollars à l’Ukraine : changement de donne ?

Larry JOHNSON – Sonar 21, traduit par Réseau International – 24/05/2022

L’argent peut faire tourner le monde, mais il ne produit pas par magie des troupes entraînées, enthousiastes et désireuses d’utiliser ces armes. Lorsque j’étais au bureau de lutte contre le terrorisme du département d’État américain, j’étais le directeur adjoint du programme de formation d’assistance antiterroriste (ATAP). Nous avons découvert que, quelle que soit la quantité d’argent que les États-Unis voulaient fournir à un pays spécifique, nous atteignions un point de saturation. Nous avons appris que vous atteignez un point où il n’y a plus de personnes à former ou que les bénéficiaires de la formation ne peuvent plus absorber le soutien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : La débâcle commence

Moon of Albama – 20/05/2022

Si l’on se fie à la ‘liste d’activité’ publiée quotidiennement par le ministère russe de la Défense, toutes les positions de l’armée ukrainienne sont soumises à des tirs d’artillerie lourde et celle-ci perd environ 500 hommes par jour. En plus, des frappes russes efficaces sont menées sur des camps d’entraînement, des sites de stockage d’armes et des plates-formes de transport dans tout le pays.

Le commandement ukrainien a envoyé plusieurs brigades territoriales sur les lignes de front. Ces unités étaient censées défendre leurs villes d’origine. Elles sont composées d’hommes d’âge moyen appelés sous les drapeaux. Ils ont peu d’expérience du combat et manquent d’armes lourdes. Plusieurs de ces unités ont publié des vidéos disant qu’elles abandonnaient. Elles déplorent que leurs commandants les aient quittées lorsque leur situation est devenue critique.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Aujourd’hui, les médias lavent plus blanc les nazis qu’ils condamnaient auparavant

Moon of Albama – Le Grand Soir 06/05/2022

Azov a infiltré d’autres organisations, notamment certaines unités de l’armée régulière ukrainienne, la garde nationale, la police et le SBU (Sécurité Intérieure). Azov n’est de loin pas la seule organisation (para)militaire fasciste en Ukraine. Il existe le bataillon Aïdar, le Pravy Sektor, l’organisation de « jeunesse » C-14 du parti fasciste Svoboda, ainsi qu’une douzaine d’autres organisations de ce type.

Non seulement ces groupes ne sont pas interdits comme ils devraient l’être, mais ils sont encouragés et partiellement financés par le gouvernement ukrainien.

L’infiltration des services de sécurité et du gouvernement a des conséquences dangereuses pour la population ukrainienne.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La raison d’être des tissus de mensonges

Bruno BERTEZ – 18/05/2022

Comme l’a expliqué la sous-secrétaire d’État aux affaires politiques, Victoria Nuland, lors d’un point de presse du département d’État le 27 janvier : « Si la Russie envahit l’Ukraine d’une manière ou d’une autre, Nord Stream 2 n’avancera pas. » Le problème est de créer un incident convenablement offensif et de dépeindre la Russie comme l’agresseur.

À la mi-février, les observateurs de l’OSCE ont noté que les bombardements d’artillerie du Donbass par les Ukrainiens sont passés d’une poignée à plus de 2 000 explosions par jour. La Russie a réagi à ces préparatifs d’attaque en reconnaissant les républiques du Donbass, en signant avec elles des accords de défense et en leur venant enfin en aide.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Poutine sur les raisons du déclenchement de la guerre, les tentatives ratées sur l’île des Serpents et d’autres infos sur l’Ukraine

Moon of Albama – Traduit par le Saker Francophone – 09/05/2022

Une attaque terrestre imminente sur le Donbass et la menace de l’Ukraine de se doter d’armes nucléaires, ont motivé la décision russe du 21 février de reconnaître les républiques du Donbass comme étant des États indépendants. (Le précédent juridique pour ce faire est la reconnaissance occidentale du Kosovo en tant qu’État indépendant).

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La véritable raison de la guerre entre les États-Unis-OTAN et la Russie en Ukraine

Yves MAILLARD – Réseau International – 6/05/2022

Ce n’est bien évidemment pas du sort des habitants de l’Ukraine dont les Américains se préoccupent. Ils s’en moquent. Les Américains, comme toujours, ne se soucient que de leurs intérêts. Les Américains en veulent à mort à la Russie, que ce soit celle de Poutine ou celle d’un autre s’il venait à être remplacé, parce que ce pays, depuis une vingtaine d’années, a entrepris de se débarrasser de ses créances d’État en dollars.

La Russie a fait cela car il y a largement de quoi mettre en doute la solidité de la dette souveraine américaine, supérieure à 30 000 milliards de dollars, qui continue sans cesse de s’accroître (5 milliards par jour en moyenne), dette qui, matériellement, ne pourra jamais être remboursée en valeur. En face de cette dette, des créanciers qui tôt ou tard à l’échelle de la planète se rendront compte que leur créance sur l’Amérique est douteuse, pour ne pas dire irrécupérable.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Situation Russie-Ukraine

Général Jacques GUILLEMAIN – La Tribune diplomatique internationale – 25/05/2022

Tout l’Occident veut soi-disant la paix, mais une vingtaine de pays arment l’Ukraine et attisent les braises. Certains d’entre eux veulent même livrer des avions de chasse ! Pure folie. Les armes individuelles finiront entre les mains des groupes mafieux ukrainiens, puis dans les caves de nos banlieues, comme celles de l’ex-Yougoslavie.

L’Occident a fait le choix de l’escalade sans jamais parler de négociations.
À tort, car ni l’Europe ni les États-Unis n’ont les moyens d’engager un véritable affrontement avec la Russie, en pointe pour de nombreux armements conventionnels.
Par conséquent, Poutine ira jusqu’au bout de ses objectifs. Voilà 30 années que l’Occident trompe et humilie les Russes. Cette époque est révolue, ce sera dorénavant un rapport de force entre Moscou et l’Europe. Avoir gagné la guerre froide pour revenir au point de départ 30 ans plus tard, c’est certainement le plus retentissant échec politique depuis 1945. Merci Oncle Sam, merci les élites européennes !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La fin de la domination occidentale

Thierry MEYSSAN – Réseau Voltaire – 19/04/2022

Les sanctions occidentales contre la Russie, décidées unilatéralement par Washington, sont présentées comme une juste punition de l’agression contre l’Ukraine. Mais, sans parler de leur illégalité en Droit international, chacun peut constater qu’elles n’atteignent pas leur cible. Dans la pratique, les États-Unis isolent l’Occident en espérant maintenir leur hégémonie sur leurs alliés.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Guerre en Ukraine – Quelle est la doctrine russe?

Sylvain FERREIRA – Vu du Droit – 04/05/2022

Il faut tout d’abord rappeler que le pivot de la doctrine russe, héritée de l’armée rouge, est l’art opératif. Cette articulation entre la tactique et la stratégie conceptualisée dans les années 20 et 30 par des théoriciens militaires passés à la postérité : Toukhatchevski, Svechine, Isserson et Triandafillov. C’est l’art opératif qui a permis à l’URSS de vaincre la Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Guerre d’Ukraine; Jour 69. Comment la France est placée par ses dirigeants en situation de guerre avec la Russie

Le Courrier des Stratèges – 04/05/2022

Le fait est que l’aide militaire fournie à l’Ukraine par l’Occident n’aura aucun impact discernable sur un champ de bataille où la Russie affirme chaque jour un peu plus sa domination. De toutes les façons, l’équipement fourni est insuffisant. 

Le gouvernement français peut d’ores et déjà être accusé de double jeu par Moscou.

Le CEA (Commissariat à l’énergie atomique) a rencontré des représentants ukrainiens pour des “raisons non précisées.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le « récit » américain ne survivra pas à une défaite
dans le Donbass

M.K. BHADRAKUMAR – Indian Punchline, traduit par mondialisation.ca – 28/04/2022

Combien de temps l’unité occidentale tiendra-t-elle derrière le leadership américain si Joseph Biden cherche un conflit prolongé avec la Russie ? Non seulement les défaites successives à Marioupol et dans le Donbass briseraient les reins de l’armée ukrainienne et entameraient sérieusement la crédibilité des États-Unis, mais discréditeraient également l’ensemble du récit triomphaliste occidental.

Selon la vision de Boris Johnson, l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN est inconcevable. La Grande-Bretagne anticipe les nouveaux évènements sur le terrain. Le premier ministre anglais a semblé reconnaître les réalités politiques émergentes, alors que le rouleau compresseur russe « réduit en poussière » la machine de guerre de Kiev.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les livraisons d’armes US à l’Ukraine n’auront pas d’impact sur le champ de bataille

Mikhail GAMANDIY-EGOROV – Global Times – 26/04/2022

Le récent voyage du secrétaire d’Etat étasunien Antony Blinken et du secrétaire à la Défense Lloyd Austin était la plus importante visite d’émissaires US dans la capitale ukrainienne depuis fin février, mais selon plusieurs analystes cette visite ne vise qu’à afficher un soutien politique au régime de Kiev, avec un impact très limité quant à la situation sur le terrain.

Une chose est sûre, l’avis des experts chinois contraste fortement avec ceux qui paradent sur les principaux médias occidentaux – anglo-saxons comme hexagonaux. Et le souci pour ces derniers, c’est que leurs «prévisions» actuelles ressemblent fortement à celles que souvent ces mêmes personnages avaient lancé des années de cela sur la Syrie, ou plus récemment encore sur des pays comme l’Ethiopie ou le Mali. Avec à chaque fois des échecs retentissants pour lesdites prévisions et leurs auteurs respectifs.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’opportunité du siècle

Alastair CROOKE – Strategic Culture traduit par le Saker Francophone – 04/04/2022

A. Crooke analyse les conséquences sur le dollar et le rouble des réponses russes aux sanctions faisant suite à l’attaque contre l’Ukraine. Article technique qui annonce le déclin ou la fin du dollar comme monnaie fiduciaire mondiale et la mise en place de monnaies basées sur l’or et les matières premières.

Alastair CROOKE (né en 1949) a été une figure de premier plan à la fois dans le renseignement britannique (MI6) et dans la diplomatie de l’Union européenne.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les Américains sont « aux commandes » de la guerre, selon Georges Malbrunot de retour d’Ukraine

JADE – Aube Digitale – 14/04/2022

Citant une source du renseignement français, le grand reporter Georges Malbrunot a tweeté que des unités SAS britanniques « sont présentes en Ukraine depuis le début de la guerre, tout comme les unités Delta américaines.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La guerre est dans l’air (au moins comme une option)

Alastair CROOKE – Le Saker Francophone – 13/04/2022

L’extrémité à laquelle les PSYOPS [propagande] sont actuellement menées suggère une préparation des Américains et de l’opinion publique américaine à la guerre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le Nouvel Ordre Mondial que l’on prépare sous prétexte de guerre en Ukraine

Thierry MEYSSAN – Réseau Voltaire – 29/03/2022

Le président Zelensky a déclaré la guerre à la Russie en donnant ordre aux troupes bandéristes incorporées dans son armée d’attaquer les citoyens russes du Donbass à partir du 17 février. Puis il a agité le chiffon rouge en déclarant devant les dirigeants politiques des pays membres de l’Otan qu’il allait acquérir la bombe atomique en violation des traités internationaux.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les guerres du « tout ou rien »

Alastair CROOKE – Traduit par Réseau International – 12/04/2022

L’attitude radicale adoptée par l’Occident à l’égard de la Russie risque de faire s’effondrer tout le système économique avec lequel il a imposé sa domination sur la planète.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les Américains sont à la manœuvre en Ukraine !

Régis LE SOMMIER – Vidéo C News – 09/04/2022

C’est une guerre russo-américaine, les Européens sont à la marge.

Les volontaires internationaux qui viennent participer à la guerre en Ukraine sont encadrés par des militaires américains du Pentagone.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Asseyez-vous et regardez l’Europe se suicider

Pepe ESCOBAR – Réseau International – 08/04/2022

Toute la question de l’Ukraine concerne des missiles hypersoniques qui peuvent atteindre Moscou en moins de quatre minutes. Les États-Unis les veulent là, en Pologne, en Roumanie, dans les États baltes, en Suède, en Finlande. C’est une violation directe des accords de 1991 selon lesquels l’OTAN ne s’étendra pas en Europe de l’Est. Les États-Unis n’ont pas encore de missiles hypersoniques, mais ils devraient en avoir dans un an ou deux. C’est une menace existentielle pour la Russie. Ils ont donc dû aller en Ukraine pour l’arrêter. Les prochains pays seront la Pologne et la Roumanie, où des lanceurs ont été construits en Roumanie et sont en cours de construction en Pologne.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’Europe, vassalisée comme le Panama, l’Equateur, la Somalie, devrait adopter le dollar américain…

Michael HUDSON – Bruno Bertez – 07/04/2022

Il est maintenant clair que l’escalade actuelle de la nouvelle guerre froide a été planifiée il y a plus d’un an, avec une stratégie associée au plan américain visant à bloquer Nord Stream 2 dans le cadre de son objectif d’empêcher l’Europe occidentale (« OTAN ») de rechercher la prospérité par des échanges mutuels, commerce et investissement avec la Chine et la Russie.

Michael Hudson est un économiste américain , professeur à l’université du Missouri-Kansas City et chercheur, ancien analyste de Wall Street , consultant politique, commentateur et journaliste, auteur de Super Imperialism : The Economic Strategy of American Empire (1972).

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le massacre de Boutcha est déjà largement
battu en brèche !

Jacques BAUD – Ligne droite, Vidéo – 06/04/2022

Une semaine avant l’attaque de l’Ukraine par Vladimir Poutine, l’armée ukrainienne s’apprêtait à lancer une offensive massive contre le Donbass.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les fausses nouvelles à Kiev annoncent
un mois d’avril cruel

M.K. BHADRAKUMAR – Arrêt sur Info – 04/04/2022

Le ministère russe de la Défense a déclaré dimanche que les forces armées russes avaient quitté Bucha, situé dans la région de Kiev, le 30 mars, tandis que « les preuves de crimes » ne sont apparues que quatre jours plus tard, après que des agents des services de sécurité ukrainiens étaient arrivés dans la ville.

M.K. BHADRAKUMAR est un ancien diplomate indien qui était en poste à Moscou.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Vers le réveil de l’Allemagne ?

Strategika 51 – 04/04/2022

Pour la première fois depuis les années 70, des groupes de résistance se forment en Allemagne mais cette fois-ci, ce ne sont ni des groupuscules de militants d’extrême-gauche ni de l’extrême-droite : il s’agit d’officiels de l’État fédéral, de capitaines d’industrie et des membres des services de renseignement dont les intérêts convergent sur un point : saboter l’OTAN dont la République fédérale d’Allemagne est un pays membre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : à qui profite l’OTAN ?

Pierre JOUTIER – Boulevard Voltaire – 3/03/2022

L’auteur retrace brièvement l’histoire de l’OTAN pour comprendre ce qui a conduit à l’attaque de l’Ukraine par Vladimir Poutine.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La Russie n’exige absolument pas le paiement du gaz russe en roubles…

Pierre OLIVIER – Jeune Nation – 1/04/2022

Un système ingénieux de contournement des sanctions consiste à transférer tous les règlements se faisant dans les zones sous juridictions financières américaines et européennes, vers la zone russe. Les transactions redirigées vers la Russie sont ainsi soustraites aux risques d’interruption des paiements et de blocage des comptes russes qui pèsent sur les avoir détenus par la Russie et ses agents économiques dans les établissements bancaires et de crédit en Europe ou ailleurs.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les Commissaires européens sont dans les mains
des Américains

Yves POZZO DI BORGO – Radio Courtoisie. Des Livres & Nous – 1/04/2022

Je crois que cette guerre d’Ukraine, qui a malheureusement éclaté, est surtout le révélateur de cette fracture entre le monde occidental et le reste du monde. Il y a un monde nouveau qui s’ouvre et ce monde nouveau, la Commission européenne de Bruxelles n’a pas su le saisir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Hubris occidental et reconfiguration du monde

George KUZMANOVIC – Revue Politique et Parlementaire – 28/03/2022

La mondialisation telle qu’elle a existé n’est plus, l’hégémonie occidentale et étasunienne sur le monde n’est plus possible. Malheureusement, notre classe politique semble perdue dans le monde d’hier au risque que l’addition soit payée au prix fort par les citoyens européens.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Biden et son âme sœur Ursula von der Leyen
La réalité de Biden en Europe

M.K. BHADRAKUMAR – Arrêt sur Info – 26/03/2022

L’article du diplomate indien débute par un bilan à ce jour de l’opération russe en Ukraine et de l’état des forces armées ukrainiennes.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le Hezbollah en Ukraine, la ruine et la disparition assurée du Liban

Nathalie GOULET, Sénatrice – Revue Politique et Parlementaire – 26/03/2022

Le site d’information ukrainien Strana indique que des troupes du Hezbollah seraient sur le terrain en appui aux troupes russes en perdition. Cette information, si elle est vérifiée, peut changer la nature du conflit. Elle entraîne le Liban vers une participation à une guerre illégale condamnée par presque toute la communauté internationale. [sic]

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Macron porte une lourde responsabilité dans le conflit Russie-Ukraine

Yves POZZO DI BORGO – France Soir – 25/03/2022

Roland Hureaux partage l’analyse d’Yves Pozzi di Borgo sur la responsabilité de Macron qui selon lui a « saboté les accords de Minsk », dans un entretien sur TVLibertés.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le point sur la situation militaire en Ukraine
au 25 mars 2022

Jacques BAUD – Centre français de recherche sur le renseignement – 25/03/2022

Si l’on avait bien écouté Vladimir Poutine, on aurait réalisé que l’objectif stratégique de la coalition russe n’est pas de s’emparer de l’Ukraine, mais de retirer toute menace sur les populations russophones du Donbass. En fonction de cet objectif général, le centre de gravité « réel » que la coalition russe tente de viser est le gros des forces armées ukrainiennes massées dans le sud-sud-est du pays depuis la fin 2021, et non Kiev.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les États-Unis perdent leur domination sur le grand continent américain

Oriental Review – Traduction le Saker francophone – 22/03/2022

Analyse des votes à l’ONU le 02/03/2022 contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : Les Oligarques et vendeurs d’armes
derrière la guerre

Marc EICHINGER – Blast – 18/03/2022

Depuis que l’invasion de l’Ukraine a eu lieu, il y a une cascade de contrats d’armement partout : L’Allemagne veut dépenser 100 milliards sur plusieurs années. La Suisse voulait tout de suite un budget de 2 milliards.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : l’Occident et le reste du monde

Régis de CASTELNAU – Vu du droit – 18/03/2022

Les analystes sérieux, y compris américains, considèrent qu’une fois réalisé le premier choc permettant de décapiter les moyens techniques du commandement ukrainien, et de clouer au sol son aviation, les Russes ont avancé avec des consignes d’engagement du feu très strictes. Afin de limiter les pertes parmi la population civile et les destructions inutiles des infrastructures routières, urbaines et vitales comme les centrales électriques. Cela ne rend pas la guerre plus morale et justifiée, mais l’idée semble être de contrôler l’est ukrainien, l’Ukraine utile, en lui conservant ses capacités économiques et agricoles.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Les causes profondes de la guerre en Ukraine

Guy METTAN – mondialisation.ca – 15/03/2022

Guy METTAN analyse les causes profondes de la guerre, cachées par les medias mainstream (refus par la Russie, soutenue par la Chine, de l’hégémonie américaine) et expose les différents événements qui ont conduit à l’attaque contre l’Ukraine. L’article nous inflige un plaidoyer moralisateur pour l’immigration sans limite en Europe.

Guy METTAN est journaliste et député au Grand Conseil du canton de Genève, qu’il a présidé en 2010. Il a commencé sa carrière de journaliste pendant ses études de sciences politiques; il a ensuite travaillé pour le Journal de GenèveLe Temps stratégique, Bilan, le Nouvau Quotidien puis comme directeur et rédacteur en chef de la Tribune de Genève. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Russie-Occident. Une guerre de mille ans, qui a été publié dans sept pays, dont la Chine et les États-Unis.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le lien entre le FMI et la crise ukrainienne

Prabhat PATNAIK – Traduit par Arrêt sur Info – 06/03/2022

Avant 2014, alors que Viktor Ianoukovitch était le président de l’Ukraine, son pays avait entamé des négociations avec le FMI dans le cadre de son intégration commerciale à l’Union européenne. Le FMI avait demandé à l’Ukraine d’entreprendre un certain nombre de « réformes » : réduire les salaires, « réformer » et « réduire » les secteurs de la santé et de l’éducation, qui étaient en Ukraine de grands secteurs générateurs d’emplois, et réduire la subvention sur le gaz naturel qui était fournie par l’État à tous les citoyens ukrainiens et leur assurait une énergie à un prix abordable. Réticent à mettre en œuvre ces « réformes » qui auraient imposé un lourd fardeau à la population, le président Ianoukovitch a mis fin aux négociations avec le FMI et en a entamé d’autres avec la Russie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La guerre Russie-Ukraine en perspectives

Lucien CERISE, Xavier MOREAU, P.-A. PLAQUEVENT – Strategika – 13/03/2022

Vidéo 1h30. Les trois experts analysent la guerre en Ukraine à la lumière de l’histoire, l’anthropologie, la géopolitique, la stratégie et le militaire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’incroyable vérité sur les sanctions contre la Russie !

Gilles RÉMY – Les Patriotes – 12/03/2022

Vidéo 45 mn. Entretien avec Gilles Rémy, chef d’entreprise en Russie, expert. Quelle sera l’efficacité des sanctions contre la Russie?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ce conflit régional va ruiner le continent pour un siècle

Nicolas DUPONT-AIGNAN – Public Sénat – 11/03/2022

Vidéo 17 mn. Il faut d’abord rétablir l’indépendance de la France car, en vérité, la France n’a pas de position officielle. Elle cherche à concilier la position américaine et celle de l’Union européenne. Il faut faire comme le premier ministre israélien qui est allé rencontrer Vladimir Poutine à Moscou en conciliateur.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Poutine est un patriote que le mépris de l’Occident a poussé vers la Chine

Colonel HOGARD – Le Courrier des Stratèges – 10/03/2022

Vidéo 36 mn. Nous avons interrogé le colonel Hogard, ancien responsable de missions « spéciales » françaises à l’étranger, sur la situation en Ukraine. Son interview est à suivre avec intérêt, car il exprime la vision « traditionnelle » des services et d’une bonne partie de l’armée française sur la question russe. En rupture, bien entendu, avec l’orientation russophobe et outrageusement atlantiste prise par le gouvernement profond depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Guerre en Ukraine : les responsabilités partagées

Frédéric PONS – TVLibertés – 09/03/2022

Vidéo 53 mn. La Russie s’est-elle engagée dans un bourbier dont elle n’en sortira pas indemne ? Les conséquences des sanctions européennes seront-elles catastrophiques pour son économie pendant très longtemps ? Pourrait-on en sortir par les négociations ? Le grand perdant ne serait-ce pas le peuple chrétien européen qui s’entretue alors qu’il est en perte de vitesse démographiquement et menacé de remplacement par d’autres civilisations ? Frédéric Pons nous apporte des réponses mesurées et objectives à ses questions.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

A se demander si l’on n’entre pas dans une ère totalitaire ?

Paul-Marie COUTEAUX – Sud Radio – 08/03/2022

Vidéo 22 mn. L’Europe parle d’une seule voix… pour ne rien dire. Au fond, elle chante la chanson écrite à Washington, dans l’irréalisme le plus complet. L’Ukraine ne remplit aucun des critères pour faire partie de l’Union européenne.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

La politique de reconquête de Poutine

Laure MANDEVILLE – Livre Noir – 07/03/2022

Vidéo 1h22 mn. Laure Mandeville est grand reporter pour Le Figaro depuis 1989, correspondante à Moscou puis Washington. Auteur de L’Armée russe, la puissance en haillons (1994) ; La Reconquête russe (2008) ; Qui est vraiment Donald Trump (2016) ; Les Révoltés d’Occident, de Trump à Zemmour (2022).

Pour connaître le point de vue atlantiste.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : guerre ou manipulation de masse ?

Romain BESSONNET – Cercle Aristote – 05/03/2022

Vidéo 1h07. L’Ukraine est placée depuis 2014 sous un régime de colonisation, qui n’est plus masqué du tout, par les puissances occidentales qui ont décidé de la mettre sous tutelle. Dans la législation ukrainienne 100% des juges sont nommés avec le sauf-conduit de ce qu’on appelle le Conseil des experts internationaux auprès de la Commission supérieure de qualification des magistrats.

Dans toutes les entreprises ukrainiennes il existe un Conseil de surveillance composé à majorité de représentants étrangers de pays occidentaux.

Romain BESSONNET auteur de Poutine par lui-même : la conquête du pouvoir (2021).

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le spectacle de la fin du monde ancien

Régis de CASTELNAU – Vu du droit – 03/03/2022

Dans cet article l’avocat Régis de Castelnau montre un très bon niveau en géopolitique.

Tous les étudiants qui envisagent des études historiques, politiques ou diplomatiques sont tenus de lire intégralement le livre de Zbigniew Brzeziński Le grand échiquier où le conseiller écouté des présidents américains expose avec franchise, voir cynisme, la théorie selon laquelle l’amélioration du monde et sa stabilité dépendent du maintien de l’hégémonie des États-Unis. Tout pays devenant concurrent est dès lors considéré comme une menace pour la stabilité mondiale. Et pour lui, la Russie doit être neutralisée, voire démantelée. Pour la bonne raison qu’il faut la détacher d’une Europe qui ainsi ne peut pas redevenir une puissance, restant ainsi soumise à l’hégémonie américaine.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Sanctions économiques : La Russie peut tenir deux ans, la France deux mois !

Charles GAVE – Sud Radio – 03/03/2022

On vient de saisir les réserves de change en dollars et en euros de la Russie. Le droit américain s’applique à tous les actifs en dollars dans le monde entier. Si vous faites une transaction en dollars partout dans le monde, les services de renseignement américains en sont informés.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’OTAN, combien de divisions ?

Général LALANNE-BERDOUTICQ – Boulevard Voltaire – 01/03/2022

Pour fabriquer ou refaire les forces armées en Europe, il faut beaucoup de temps et surtout un réarmement moral dont beaucoup de pays me semblent, sinon incapables, du moins difficilement capables parce que ce serait une véritable révolution copernicienne dans l’ensemble du peuple qu’il faudrait opérer.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Guerre en Ukraine. Analyse

Général LALANNE-BERDOUTICQ – Breizh Info – 01/03/2022

Nul ne peut contester que l’Ukraine et la Russie, si elles ne sont pas strictement le même pays, sont indissolublement liées par l’histoire. La Russie fut créée à Kiev au IXe siècle après les invasions mongoles et l’on parla d’abord de « Russie kiévienne », des siècles avant de parler de « Russie moscovite ». Un Ukrainien est chez lui en Russie, comme un Russe l’inverse. C’est un fait et Poutine, comme tout Russe pénétré de patriotisme en est convaincu, avec raison.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : le décryptage

Aymeric CHAUPRADE – Livre Noir – 01/03/2022

Vidéo 1h09. L’objectif des Russes ces derniers mois était d’obtenir le respect par l’Ukraine des accords de Minsk. L’Ukraine n’a pas respecté les accords de Minsk et c’est une des raisons principales qui a déclenché l’intervention russe.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : je crains que la grande perdante de l’histoire ne soit l’Europe

Hervé JUVIN – Boulevard Voltaire – 24/02/2022

Les deux impérialismes anglo-saxon et russe, le rôle déstabilisateur du Royaume-Uni dans la crise, la défaite terrible de l’Union européenne qui sera la première victime des sanctions lancées contre la Russie : alors que le président russe Vladimir Poutine lance l’offensive en Ukraine, l’eurodéputé (RN) et expert en géopolitique Hervé Juvin, grand connaisseur de la Russie, détaille, dans un entretien réalisé ce 23 février par Boulevard Voltaire, les grands enjeux de ce conflit majeur en Europe.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ukraine : la crise énergétique menace l’Europe

Alexandre Del VALLE – Fild Media – 23/02/2022

Les risques de conflit armé et d’escalade en Ukraine se doublent d’une menace de crise d’abord énergétique, puis économique. Avec ici aussi un possible « effet domino » qui pourrait rapidement devenir incontrôlable et déstabiliser toute l’Europe, dont la France. La première pièce de ce jeu périlleux est tombée avec le coup d’arrêt donné au gazoduc Nord Stream 2, qui avait vocation de contourner l’Ukraine pour fournir du gaz de façon sûre à l’Allemagne, depuis la Russie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pour Joe Biden, une invasion russe en Ukraine signerait la fin du Nord Stream 2

Oliver NOYAN – Euractiv – 08/02/2022

Lors de la première visite du chancelier allemand Olaf Scholz à Washington, le Président américain Joe Biden a insisté sur le fait que le Nord Stream 2 devrait prendre fin si la Russie venait à envahir l’Ukraine.

.

Sommaire du blogue DL&N

.