Politique intérieure

jules adler_1899_musee_pau_greve_creusot
Grève au Creusot, Jules Adler, 1899, musée de Paul.
 

andrieu gérald peuple de la frontière♦ Le peuple de la frontière : 2000 km de marche à la rencontre des Français qui n’attendaient pas Macron

de Gérald ANDRIEU

Éd. Cerf, Collection Actualités, 2017

Trois millions de pas : d’octobre 2016 à mars 2017, de Dunkerque à Menton, Gérald Andrieu a parcouru à pied la frontière terrestre de notre pays. Pour aller à la rencontre de la France périphérique. Loin de Paris, des médias et des sondages, il a recueilli les paroles, observé les actes, partagé la vie de ces Françaises et de ces Français anonymes et oubliés. Ceux auxquels les candidats ne s’adressaient pas. Ceux qui n’attendaient rien de Macron. Ceux qui, exclus des débats de la campagne présidentielle, ne manqueront pas de s’inviter dans le nouveau quinquennat. La France sacrifiée n’a pas dit son dernier mot. Mieux, avec ce livre, elle ouvre pour la première fois la bouche. Ecoutez-la !

Journaliste indépendant, Gérald Andrieu a été rédacteur en chef à Marianne. Il est coauteur de Bienvenue dans le pire des mondes. Le triomphe du soft totalitarisme (2016).


benda trahison des clercs♦ La Trahison des Clercs

de Julien BENDA 

Éd. Grasset, 2003 (1ère éd. 1927)

Julien Benda dénonce le manque de courage, l’égoïsme et le cynisme de ceux qui devraient donner l’exemple dans la lutte pour défendre la raison, la vérité, la justice sociale et la liberté d’expression, c’est-à-dire les intellectuels, les clercs.
Ces clercs trahissent leur rôle d’exemple au profit d’intérêts personnels. Ils se vendent à ceux qui détiennent le pouvoir (à l’époque de la parution du livre, la bourgeoisie et son compagnon de route, le clergé) ou qui s’octroient le seul pouvoir d’interprétation des évangiles saints et séculaires.
Lucien Benda lance ses flèches mortelles contre la gauche (Garaudy, Lefèvre), mais surtout contre la droite omniprésente (Bergson, Péguy, Claudel, Maurras, Barrès, Mauriac, Carrel, d’Annunzio etc).
Ce constat dévastateur et prophétique est un must pour tous les hommes de bonne volonté.


guillaume_bernard guerre à droite♦ La guerre à droite aura bien lieu : Le mouvement dextrogyre

de Guillaume BERNARD 

Éd. Desclée de Brouwer, 2016

Cet ouvrage propose d’analyser l’état des forces politiques françaises, à la fois sous l’angle organisationnel et idéologique : au-delà de la simple description (tripolarisation de la vie politique) et de l’évocation des vraisemblables évolutions (« grande coalition » contre le FN), il s’agit de comprendre le contexte (l’insécurité matérielle et physique, économique et sociale, culturelle et morale) et les rapports de force (les dynamiques qui poussent à une recomposition du spectre électoral et du système partisan).
La vie politique s’est organisée pendant deux siècles sur la base du mouvement sinistrogyre : les nouvelles forces politiques sont apparues par la gauche et ont repoussé sur la droite du spectre politique celles qui étaient plus anciennes. La dynamique s’est inversée à partir des années 1990 : c’est le « mouvement dextrogyre ». C’est désormais par la droite que viennent l’innovation idéologique et la pression politique. Le débat politique majeur se situe donc au sein du camp classé à droite ceux qui défendent une philosophie de l’ordre naturel des choses et ceux qui adhèrent à l’idée du contractualisme social. La guerre à droite aura bien lieu, entre la droite classique qui retrouve ses valeurs et la droite moderne qui est en passe de redevenir la gauche.

Guillaume Bernard, docteur et habilité à diriger des recherches en histoire des institutions et des idées politiques, est maître de conférences à l’ICES (Institut Catholique d’Études Supérieures). Il enseigne ou a enseigné dans divers autres établissements comme Sciences-Po Paris. Il a rédigé ou codirigé un certain nombre d’ouvrages scientifiques.


buisson cause du peuple♦ La Cause du peuple

de Patrick BUISSON

Éd. Perrin

 

 

 

 


cappeau droite enfin utile Une droite (enfin) utile : un Programme commun de la droite

d’Arnauld CAPPEAU 

Éd. VA Presse, coll. Politica, janvier 2018

 

 

 


combaz portrait-de-marianne-avec-un-poignard-dans-le-dos♦ Portrait de Marianne avec un poignard dans le dos

de Christian COMBAZ

Éd. Le Retour aux Sources. Nouvelle édition actualisée et augmentée de 5 nouveaux chapitres, 215 pages, 2018

Voilà un bref essai, incisif et brillant, sur les questions et les personnages les plus contemporains. L’anecdote, toujours documentée (on croise Pierre Bergé, François Hollande, Nicolas Sarkozy et toute la haute pègre de l’édition, du journalisme, de la politique et de la diplomatie), est toujours au service d’une réflexion, ce qui éloigne ce livre du genre du pamphlet et conduit le lecteur à réfléchir sur les mafias qui le gouvernent. Ce n’est guère amusant, on sent poindre la catastrophe, mais personne, dans ce personnel dirigeant, n’a demandé notre avis d’électeurs sur l’essentiel des décisions prises de 1980 à nos jours… Cette France-là c’est celle du Splendid, de Canal Plus, d’Attali, de BHL… et désormais de Macron. C’est la France qui déteste la tradition et l’histoire, c’est la France qui n’aime que les Américains et le commerce, c’est la France qui collabore avec le plus offrant même s’il promet la ruine, c’est la France multiculturelle qui laisse entrer n’importe qui et qui fait n’importe quoi. À travers le récit d’expériences vécues, l’auteur nous présente l’évolution et la situation de la France, qui n’a, pour lui, rien d’un suicide mais tout d’un meurtre !


constanty corse♦ Corse, l’étreinte mafieuse

d’Hélène CONSTANTY 

Éd. Fayard 2017

La mafia a placé l’île sous coupe réglée. Elle a durablement infiltré l’économie. Elle rackette les commerçants, capte les marchés publics et blanchit l’argent sale dans des projets immobiliers.
Les notables ne sont plus à l’abri. Plusieurs ont été assassinés depuis 2012, dont un avocat et un président de chambre de commerce, et aucun de ces meurtres, exécutés par des professionnels du grand banditisme, n’a été élucidé.
Le monde politique n’est pas épargné. « Autrefois, les élus corses se servaient des voyous pour leurs campagnes électorales. Désormais, ils sont des marionnettes entre les mains des voyous », dit un magistrat.
Depuis la fin de 2012, une opération « Mains propres » est en cours. Plusieurs procès pour corruption ont abouti à de lourdes condamnations d’élus et mis en lumière leurs liens avec des bandes criminelles. Ce volontarisme survivra-t-il aux changements politiques attendus en 2017 ? Suffira-t-il à desserrer l’étreinte qui étouffe la Corse ?

Entretien avec Hélène Constanty.


9782213668765.indd♦ Razzia sur la Corse : Des plasticages à la folie spéculative

d’Hélène CONSTANTY 

Éd. Fayard, 2012

Depuis dix ans, la spéculation s’est intensifiée. Les golfes et les criques sont de plus en plus bétonnés par des promoteurs sans scrupules et des célébrités au bras long qui rêvent de piscines avec vue sur le large. Ces opérations se font souvent en violation de la loi littoral de 1986, qui organise dans toute la France la protection des bords de mer. Face à ces menaces, une nouvelle forme de résistance s’organise. Cependant, les associations écologistes se sentent bien seules à mener le combat, tant les pouvoirs publics, à qui l’on conseille en haut lieu de lascia corre (laisser courir), paraissent souvent défaillants.
Le grand banditisme corse blanchit des fonds d’origine douteuse dans de gros projets de construction, parfois en rivalité avec des nationalistes reconvertis, eux aussi, dans les affaires.


coussedière éloge populisme♦ Eloge du Populisme

de Vincent COUSSEDIÈRE

Éd. Elya, 2012

Si un éloge du populisme reste possible, c’est parce que le populisme n’est pas ce phénomène de ressentiment identitaire critiqué par les experts, confondant populisme du peuple et démagogie populiste. Le populisme est d’abord une affirmation, l’affirmation d’un attachement profond à une tradition qu’il s’agit d’imiter. Ce que le peuple veut conserver, ce n’est pas son identité, car il n’a pas d’identité et il le sait. Ce qu’il veut conserver, c’est sa capacité d’imiter une tradition et de reconnaître la similitude de ceux qui l’imitent avec lui. C’est très maladroitement que les mouvements populistes expriment leur revendication dans un langage identitaire, tombant ainsi dans le piège des démagogues. Etre conservateur ne consiste pas à vouloir conserver une identité mais à vouloir conserver une liberté.

A rebours de cette interprétation méprisante du « populisme », cet essai propose une réévaluation du phénomène. Le populisme n’est plus rabattu sur une forme de démagogie et d’appel au peuple, mais il est repensé comme la réaction, saine en elle-même, d’un peuple politique à sa destruction. Car il y a plus de mémoire politique dans le populisme du peuple que dans les interprétations que proposent les experts de « la tentation » populiste ou de « l’illusion » populiste. C’est cette mémoire politique, retenue encore dans le peuple populiste, et perdue par les élites, qui ménage paradoxalement un avenir au peuple français.

 

♦ L’Identité malheureuse

d’Alain FINKIELKRAUT 

Éd. Stock


♦ En terrain miné

d’Alain FINKIELKRAUT et E. de FONTENAY 

Éd. Stock


♦ La Nouvelle question corse

de Jérôme FOURQUET 

Éd. de l’Aube, 2017

Rapporté à la population insulaire, le nombre d’actes antimusulmans enregistrés sur l’Île de Beauté atteint des proportions inégalées. Victoire des nationalistes, influence du clanisme, populations immigrées : ce livre décortique et analyse la situation sociale et politique de l’Île de Beauté.


♦ Le crépuscule de la France d’en haut

de Christophe GUILLUY

Éd. Flammarion, 2017

La bourgeoisie triomphante du XIXe siècle a disparu. Ses petits-enfants se fondent désormais dans le décor d’anciens quartiers populaires, célèbrent la mixité sociale et le respect de l’Autre. Finis les Rougon-Macquart, bienvenue chez les hipsters… Bénéficiaire des bienfaits de la mondialisation, cette nouvelle bourgeoisie en oublie jusqu’à l’existence d’une France d’en bas, boutée hors des nouvelles citadelles que sont devenues les métropoles. Pendant ce temps, dans la France périphérique, les classes populaires coupent les ponts avec la classe politique, les syndicats et les médias. Leurs nouvelles solidarités, leur souverainisme n’intéressent personne. On croyait la lutte des classes enterrée, voici son grand retour.


guilluy fractures françaises♦ Fractures françaises

de Christophe GUILLUY

Éd. Flammarion, 2013

Des banlieues aux zones rurales, des métropoles aux petites villes, dans quel état se trouvent les couches populaires, après vingt ans de mondialisation ? Dans Fractures françaises, Christophe Guilluy nous propose une leçon inédite de géographie sociale. S’appuyant sur sa discipline, il révèle une situation des couches populaires très différente des représentations caricaturales habituelles. Leur évolution dessine une France minée par un séparatisme social et culturel. Derrière le trompe-l’oeil d’une société apaisée, s’affirme en fait une crise profonde du « vivre ensemble ». Les solutions politiques et une nouvelle attitude sont possibles, pour peu que les nouveaux antagonismes qui travaillent la société soient reconnus et discutés publiquement. Il y a urgence : si la raison ne l’emporte pas, les pressions de la mondialisation qui élargissent les fractures sociales et culturelles rsquent de faire exploser le modèle républicain.

Christophe Guilluy est géographe, chercheur auprès de collectivités locales et d’organismes publics.


guilluy france périphérique♦ La France périphérique : Comment on a sacrifié les classes populaires

de Christophe GUILLUY

Éd. Flammarion, 2015

Désormais, deux France s’ignorent et se font face : la France des métropoles, brillante vitrine de la mondialisation heureuse, où cohabitent cadres et immigrés, et la France périphériques des petites et moyennes villes, des zones rurales éloignées des zones d’emplois les plus dynamiques. De cette dernière, qui concentre 60% de la population française, personne ne parle jamais.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi a-t-on sacrifié les classes populaires sur l’auteur d’une mondialisation volontiers communautariste et inégalitaire, aux antipodes des valeurs dont se réclame la classe politique ? Comment cette France populaire peut-elle changer la donne, et regagner la place qui est la sienne – la première ?

Dans cet essai retentissant, Christophe Guilluy dresse un diagnostic sans complaisance de notre pays, et esquisse les contours d’une contre-société à venir.

Christophe Guilluy est géographe. Il est l’auteur, avec Christophe Noyé, de l’Atlas des nouvelles fractures sociales en France (Autrement, 2004) et d’un essai remarqué, Fractures françaises (Champs-Flammarion, 2013).


jauvert face cachée du quai d'orsay

 La Face cachée du Quai d’Orsay

de Vincent JAUVERT 

Éd. J’ai Lu, 2017

C’est le ministère le plus prestigieux de la République – le gardien de la  » grandeur  » de la France. Pourtant, aujourd’hui, le Quai d’Orsay est à la dérive. Pourquoi la guerre des clans y fait rage ? Jusqu’où la corruption et le népotisme gangrènent-ils l’institution ? Le ministère des Affaires étrangères est-il devenu outrageusement pro-américain ? Pourquoi tant de ministres incompétents se sont-ils succédé à sa tête ? Le Quai a-t-il encore les moyens financiers de défendre les intérêts de la France ? Reposant sur une cinquantaine de témoignages et des documents confidentiels, l’ouvrage passe au crible les secrets inavouables du Quai : les turpitudes de ce grand ambassadeur de gauche ; les affaires de détournement de fonds étouffées ; le lobbying forcené des néoconservateurs au sein du ministère qui s’appellent eux-mêmes  » la secte  » ; les accords secrets avec la DGSE ; le  » nettoyage  » du Quai par Laurent Fabius ; ou encore le bradage des  » bijoux de famille « , ces résidences qui ont fait la réputation de la France, etc.


juvin france le moment politique France, le moment politique : Manifeste écologique et social

d’Hervé JUVIN

Éd. du Rocher, 2018

L’histoire est de retour. Les frontières se ferment, les identités se réveillent, les Empires se confrontent et, partout, les constantes ethniques, nationales et spirituelles reprennent leur place. Partout aussi, des hommes et des femmes s’interrogent ; comment survivre aux chocs migratoires, à la destruction de l’environnement, au pillage des biens communs, autrement qu’à travers l’union nationale ?

Le temps du « je » s’achève, le temps du « nous » commence. Hervé Juvin nous l’annonce : le retour de l’histoire détermine le moment politique exceptionnel que va vivre la France, le moment que vivent les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie, l’Inde ou la Chine. Car nous n’avons plus le choix. Confrontée à des échéances inéluctables, celles de l’occupation de son territoire et de la colonisation de ses ressources, celles de la faillite sociale et du recul de sa civilisation, celles du retour de la misère et de l’esclavage, celles enfin de la puissance ou de la guerre, la France doit reforger son projet pour le siècle, pour l’Europe, et d’abord, pour les Français. C’est le moment où chaque Français redécouvre que la France est ce qu’il a de meilleur. Le moment où l’unité nationale redevient la condition de la survie de chacune et de chacun. Et c’est le moment de dessiner le nouvel horizon de la France, celui qui rendra tout son sens au combat politique.

Politique de la vie, politique de citoyenneté et de sécurité, politique économique et européenne, Hervé Juvin détaille un projet pour la plus grande France, le projet du rassemblement des Français. La voie qu’il ouvre est celle d’une politique exigeante, écologique, libérale et sociale à la fois, mais avant tout française. Parce que la France doit d’abord au monde et à elle-même de demeurer la France.

Hervé Juvin est économiste et essayiste.


♦ Le puzzle français. Un nouveau partage politique

d’Hervé LE BRAS et Jérôme FOURQUET

Éd. Fondation Jean Jaurès, 2017

Décomposition, recomposition ou révolution : comment analyser l’ampleur du changement que le pays a vécu lors de cette séquence électorale primaires, présidentielle hors norme ? Quelles sont les géographies des votes Macron et Le Pen ? Qui sont les déserteurs de l’isoloir ? Les Républicains et les socialistes ont-ils encore des fiefs ? C’est à un décryptage en profondeur que se livrent Hervé Le Bras et Jérôme Fourquet, à travers l’analyse des comportements électoraux de ces 47 millions de citoyens appelés aux urnes. Ils aident à comprendre, grâce aux données les plus récentes, le nouveau paysage électoral qui se dessine.


♦ Du bon usage de la guerre civile

de Jacques MARSEILLE 

Éd. Tempus Perrin, 2006

La guerre civile est une « passion » nationale. Véritable moteur de notre histoire et façon très particulière d’accomplir les « ruptures », elle s’opère autant dans le sang, les déchirures que les mises en scène de la refondation. Des jacqueries aux guerres de Religion, des Frondes politiques et sociales aux fractures de la révolution, des espérances foudroyées de 1848 ou de la Commune jusqu’à la renaissance de 1945, Jacques Marseille décrypte les enjeux de ces guerres civiles. Il nous fait ainsi comprendre celle qui, larvée, se déroule sous nos yeux et en apercevoir les probables issues. Nul doute que cette « leçon » magistrale d’histoire les y aidera.

Historien, essayiste, professeur à la Sorbonne, Jacques Marseille est aussi éditorialiste au Point. Sa thèse a fait date : Empire colonial et capitalisme français. Histoire d’un divorce a obtenu le prix des Ambassadeurs. Sa Guerre des deux France – prix Jean Fourastié – et son Grand Gaspillage sont devenus les livres de référence de tous ceux qui veulent en finir avec nos hypocrisies.


parment guide sulfureux paris facho (2)♦ Guide sulfureux du Paris « réac et facho »

de Patrick PARMENT

Synthèse éditions, 2018

Une visite non conformiste à travers un Paris qui n’est pas celui de Mme Hidalgo… Là où vécurent les écrivains, les responsables militants, les éditeurs, les personnalités de la Droite nationale. Là aussi où les mouvements, partis et journaux se sont installés. Là enfin où l’Histoire a laissé des traces. Les rues ont un passé et un présent. Ce ne sont pas les surprises qui manquent dans ce guide réalisé par Patrick Parment. 380 pages, des centaines d’adresses et de nombreuses illustrations.

Article de Philippe Randa sur le livre ici.


♦ Décomposition française

de Malika SOREL-SUTTER

Éd. Pluriel, 2017


♦ L’Identité ou la mort

de Christian VANNESTE

Éd. Apopsix, 2018

Dans un monde dont l’individualisme forcené est illusoire tant il engendre de comportements grégaires, le repli communautaire sert de refuge. Un repli communautaire mortifère pour la nation française, non seulement parce que, comme le dit l’auteur, Christian Vanneste, « la France n’est pas un puzzle », mais parce que ce puzzle inverse la notion même de peuple et de majorité. Chaque communauté, par essence très minoritaire, est forcément majoritaire chez elle. Et, au nom de ce constat, on en arrive à laisser imposer au peuple de France les caprices de chacune de ses minorités. La race est portée au pinacle, par ceux-là mêmes qui entendent faire interdire l’usage du mot, la religion est brandie comme identité par ceux qui nient celle de la France, sans parler des comportements privés des uns et des autres dans quelque domaine que ce soit.

L’auteur ne limite pas ce constat à la France. Au sommet de cet éclatement de la société façon puzzle, il y a la communauté de la super classe mondiale. Elle s’en nourrit comme les autres communautés. Qu’est-ce que Davos, s’interroge l’auteur, si ce n’est la coalition de la super classe mondiale, des media, du spectacle ou du sport, qui « entend diriger le monde et définit, en anglais, ce qu’elle voudrait que soit l’avenir de la planète » ? à son service, « les idiots utiles du village planétaire » qui citent à l’envi les exemples de savants ou d’intellectuels étrangers venus enrichir la France de leur intelligence et de leur talent. En oubliant plus ou moins volontairement que l’immigration en cause aujourd’hui, en guise d’enrichissement, impose une culture allogène. Toute la différence entre immigration assimilée et colonisation.

L’ouvrage s’achève par un chapitre intitulé SOS France qui fait le point des renoncements et de la cosmétique destinée à les habiller. De l’abandon de la réforme de la nationalité aux divers gadgets imaginés pour intégrer les populations allogènes, Christian Vanneste leur accorde la place qu’ils méritent, c’est-à-dire aucune. Et de citer Philippe Séguin il y a déjà vingt ans : « Le destin de chaque homme ne prend pleinement son sens que lorsqu’il s’inscrit dans un vaste projet collectif. Le lieu d’accomplissement de ce destin, c’est la Nation ! C’est la façon que l’auteur a choisie pour répondre à la question qu’il pose au tout début de l’ouvrage : « L’identité relève-t-elle [pour chaque individu] de sa tendance à être différent, voire à part, ou au contraire de l’enracinement, de la capacité à se sacrifier pour les autres avec lesquels on se sent une identité commune (…) Par sa mort, Charles Péguy a prouvé que les deux attitudes n’étaient pas incompatibles ! »

Agrégé de philosophie, ancien député RPR puis UMP, persécuté par des minorités diverses, sans que des responsables politiques d’une insigne lâcheté n’aient jugé utile de le soutenir au nom de la liberté, mais aussi de l’identité de la nation française, Christian Vanneste nous invite, encore une fois, à la réflexion qu’on essaie d’interdire sur ces thèmes cruciaux. Un ouvrage en appui de son engagement à la tête de plusieurs formations et cercles de réflexion : Le Rassemblement pour la France, La Droite Libre, Famille et Liberté. –

Article de Tarik Dali paru sur ladroitelibre.fr ici.


♦ Le Suicide français

d’Eric ZEMMOUR

Éd. Albin Michel

 

 

 

AUTRES AUTEURS :

 

  • Michel ONFRAY
  • Natacha POLONY
  • Emmanuel TODDQui est Charlie? développe la thèse accusatoire d’un « racisme » français qui n’est pas corroborée par les faits. A cette réserve près, nous recommandons les interviews d’Emmanuel Todd, un esprit libre, érudit.

 

 

 

VIDEOS        

 

 

Alain de Benoist : Vers un nouveau jeu politique français ?

 

Entretien avec Marie-France Garaud.

 

Emmanuel Todd : Qu’est-ce que le macronisme ?

 


Liste des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s